Selon Niantic, les fonctions sociales ont boosté l’intérêt des joueurs pour Pokémon GO, qui affiche une augmentation de joueurs de 35% depuis mai dernier.

Pokémon GO a (encore) cartonné cet été

L’évènement mobile de l’été 2016, Pokémon GO, avait rapidement perdu de sa superbe, après un lancement absolument dément et quelques scènes surréalistes survenues dans les rues du monde entier… Toutefois, le jeu a su conserver une base solide d’utilisateurs, et Niantic a savamment pris le soin de proposer des mises à jour régulières apportant tantôt de nouveaux Pokémon, tantôt de nouveaux modes de jeu… A cela s’ajoutent également les évènements mondiaux lancés il y a quelques mois dans le monde entier.

Ainsi, les événements mondiaux de Pokémon GO de Dortmund en Allemagne, de Chicago aux États-Unis et de Yokosuka au Japon ont rassemblé plus de 400 000 Dresseurs, tandis que des millions de joueurs les ont rejoints dans une série de quêtes mondiales permettant de débloquer de nombreuses récompenses pour l’ensemble des joueurs. « Ces événements sont des lieux de rencontre rassemblant des personnes de tous les milieux et de tous les âges, pour vivre des aventures gigantesques en familles ou entre amis » explique le géniteur de Pokémon GO.

Cet été, ce sont des dizaines de millions de Dresseurs qui ont joué à Pokémon GO ensemble tous les mois, avec une augmentation de 35% d’utilisateurs actifs depuis mai. Depuis l’introduction des fonctionnalités sociales fin juin, plus de 113 millions de connexions entre Amis ont été réalisées et 2,2 milliards de Cadeaux ont été envoyés à des amis. Ces chiffres prouvent que les Dresseurs apprécient particulièrement interagir entre eux et jouer ensemble, des fonctions sociales qui étaient réclamées dès la disponibilité de Pokémon GO en 2016, et qui se sont matérialisées récemment.

Evidemment, Niantic annonce d’ores et déjà de nouveaux évènements Pokémon GO pour cet automne, et rappelle être actuellement à pied d’oeuvre concernant la mise au point d’un nouveau jeu Harry Potter Wizards Unite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here