Netflix envoie une lettre à ses actionnaires pour leur indiquer que la piraterie est un de ses principaux concurrents, et plus particulièrement Popcorn Time, désormais considéré comme un concurrent direct.

Netflix considère Popcorn Time comme un concurrent direct

Popcorn Time est une application permettant de regarder des films en haut définition gratuitement. Cette plateforme créée par un collectif d’anonymes férus d’informatique avait clos ses portes suite à de nombreuses pressions provenant de l’industrie du cinéma. Puis l’application dont l’aspect ressemble à Netflix avait été rouverte par le collectif de pirates YTS. Une bête noire pour les studios d’Hollywood. Popcorn Time permet de visionner des films récents avec un temps de téléchargement de moins d’une minute, en haute définition et gratuitement. Sauf que c’est illégal et que la Hadopi devrait faire la guerre aux internautes qui utilisent l’application. Les pirates derrière cette plateforme se lanceraient des défis pour proposer des plateformes de téléchargement de films en streaming à travers le monde.

Netflix envoie une lettre à ses actionnaires

Netflix a envoyé une lettre à ses actionnaires et indique que la piraterie est l’un de ses principaux concurrents en particulier Popcorn Time. Ce concurrent direct de Netflix, comme il l’indique, est un logiciel basé sur le protocole BitTorrent, qui permet de streamer des films complets sur un ordinateur, au grand dam des ayants droit évidemment. La grande force du système réside également dans son interface, très soignée, et dans sa simplicité d’utilisation, permettant à quiconque (ou presque) de lancer en quelques clics le film de son choix. Cependant, la facilité d’utilisation de Popcorn Time fait oublier à ses utilisateurs que ce sont des BitTorrent qui se trouvent derrière ce logiciel.

popcorntime

Netflix voit d’un très mauvais œil le développement de Popcorn Time qui vient se positionner comme un concurrent direct. Netflix montre à travers un graphique Google Trends, la popularité des recherches effectuées pour HBO, Netflix et Popcorn Time aux Pays-Bas et les résultats montrent que Popcorn Time est en perpétuelle évolution, au-dessus de HBO et au même niveau que Netflix, en analysant les graphiques sur les six derniers mois, ce qui commence à être très inquiétant, d’autant plus que pour utiliser Netflix, il faut débourser la somme de 7,99 €/ mois tandis que Popcorn Time est illégal…mais gratuit !

7 Commentaires

  1. Au nom de toute la planète, merci à eux !

    Au moins ils proposent quelque chose qui marche mieux que leurs VODs moisies, hors de prix et trop limitées.

  2. C’est surtout le fait que Netflix en France est bien trop limite a cause de nos lois moyenâgeuses ou aucun film de moins de 36 mois d’âge est disponible sur la plateforme. Je suis obliger de passer par un vpn américain pour véritablement profiter de netflix…..

  3. Comme le disait le PDG de Netflix lui-même il y a quelques semaines: pour contrer le téléchargement illégal, c’est à eux de proposer un service qui soit plus simple, plus complet, plus stable, plus pérenne, plus intéressant, etc. que le téléchargement illégal. Ce qui techniquement est tout à fait faisable mais qui n’est toujours pas le cas pour le moment.

    Aujourd’hui, en France, pour pouvoir utiliser le protocole Bittorrent (via Popcorn Time ou pas) il est préférable d’avoir un abonnement à un VPN, ce qui n’est pas loin de coûter le même prix que Netflix. Idem pour les principaux sites de streaming ou les serveurs de news qui sont payants aussi.

    La concurrence ne situe donc pas au niveau du coût final pour le spectateur mais bien au niveau de l’offre: calendrier, catalogue, visionnage hors connexion, qualité, etc.

    Par ailleurs cela n’explique de toute façon pas pourquoi Netflix a une part de marché bien inférieure aux autres fournisseurs français.

    Ils feraient mieux de se préoccuper de ce qu’attendent leurs potentiels clients. J’ai fait partie de ceux qui ont essayé Netflix gratuitement pendant 1 mois, il m’a fallu seulement deux semaines pour visionner les films et les séries qui m’intéressaient et que je n’avais pas encore vu (j’ai essayé CanalPlay aussi, et il ne m’a fallu que deux jours!). J’ai évidemment arrêté mon abonnement avant la fin du mois d’essai.

    J’ai l’impression d’un echo des majors du disque fin des années 90 qui se demandaient bien pourquoi les gens préféraient télécharger la musique sur internet plutôt que d’aller dans un magasin acheter des disques (j’ai bien peurs que eux aussi en soit encore là d’ailleurs). Manifestement ils n’avaient compris qu’un disque ne rentrait pas dans baladeur numérique. D’après les décisions récentes de Netflix, ils ne comprennent manifestement pas pourquoi leurs utilisateurs ont besoin de pouvoir visionner un film ou une série hors ligne.

    Au niveau de nos gouvernants, apparemment il y a aussi des gens qui pensent que de ne rendre des films disponibles seulement au bout de 36 mois limitera le piratage pendant les 36 mois en question… no comment.

  4. Netflix = catalogue de merde ! PopCornTime = catalogue très bon, mais qualité vidéo un peu trop compressée. Moi perso je préfère le download direct en full bluray 1080p avec le film qui pèse 35 Go. Long à télécharger mais qualité d’excellence à condition d’avoir la fibre, le VDSL ou une très bonne connexion ADSL…ou de la patience !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here