Qualcomm officialise sa nouvelle plateforme SnapDragon Wear 3100, qui équipera les prochaines montres connectées sous Wear OS.

Les futurs montres Wear OS boostées par le SnapDragon Wear 3100

Même si le marché de la smartwatch n’a pas explosé comme bon nombre de constructeurs l’espéraient, ce dernier reste au coeur des préoccupations de quelques géants comme Apple ou Samsung pour ne citer qu’eux. Du côté de chez Qualcomm, dont les processeurs animent la plupart des smartphones haut de gamme sous Android, on reste évidemment sur le coup, et on vient tout juste de présenter la nouvelle plateforme dédiée SnapDragon Wear 3100.

Un SoC qui vient succéder à la puce SnapDragon 2100, lancée il y a plus d’un an. Cette nouvelle puce SnapDragon Wear 3100 se veut évidemment plus rapide que la version précédente, grâce notammetn à la présence de quatre coeurs ici, mais on promet également une consommation plus mesurée, grâce à un coprocesseur faible consommation.

Ainsi, la puce SnapDragon Wear 3100 devrait permettre à une smartwatch de tenir environ 2 jours dans le cadre d’une utilisation « normale ». Un mode « Traditionnal Watch » permettra par la suite de profiter d’une économie d’énergie, et surtout d’un affichage de l’heure et de la date pendant environ 1 semaine supplémentaire. De quoi permettre à l’utilisateur de prendre le temps de recharger sa montre, sans toutefois perdre l’accès aux informations essentielles (date, heure…). Selon Qualcomm, divers modes d’utilisation seront disponibles, pour préserver la batterie.

De même, cette nouvelle puce se veut moins énergivore, notamment en mode GPS, avec une consommation réduite de près de 50%. Idem du côté du Bluetooth avec 34% d’énergie en mois, ou même au niveau des requêtes vocales. Bref, un processeur plus rapide, plus économique et visiblement plus intelligente, qui débarquera dans les futures montres sous Wear OS (anciennement Android Wear). L’une des premières à en profiter sera notamment la nouvelle montre Summit 2 signée MontBlanc, et qui sera disponible dans le courant du mois d’octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here