Sharp présente RoBoHon, le premier « robot-phone ». Ce robot d’une vingtaine de centimètres sera capable d’envoyer et de recevoir des appels téléphoniques. Il sera lancé le 26 mai prochain, au prix de 1 600 euros environ.

robohon

A mi-chemin entre le smartphone et le robot, voici le RoBoHon de Sharp

RoBoHon est le premier « robot-phone », capable d’envoyer et de recevoir des appels téléphoniques. RoBoHon est un petit robot de 19,5 centimètres de hauteur, avec un poids de 390 grammes, qui sera proposé à compter du 26 mai prochain au prix de 198 000 yens hors taxe au Japon, soit l’équivalent de 1.600 euros environ. Sharp sera le premier groupe à proposer un « robot-phone ».

robohon-sharp-600px

Ce robot-phone dispose des fonctionnalités de base d’un smartphone et prend la forme d’un petit robot articulé, et facilement transportable. Il est doté d’un écran de 2 pouces dans son dos. Il signale les appels entrants et peut appeler des correspondants. Avec son système de reconnaissance vocale et sa voix de synthèse, il peut lire les SMS et peut réaliser des actions simples, sur demande. Il sera capable de repérer son propriétaire à l’aide de son dispositif de reconnaissance vocale. RoBoHon passe des appels en 3G et 4G.

Son prix apparaît cependant comme onéreux et risquerait de ne séduire que les fans de robotique. Les analystes restent d’ailleurs sceptiques sur les capacités de développement du robot-phone. Initialement destiné à un public relativement jeune, le robot pourrait ne pas se vendre aussi bien que prévu, au regard de son prix de 198 000 yens. Mais RoBoHon pourrait permettre à Sharp de renouer avec les adeptes de nouvelles technologies et faire oublier durant un moment ses problèmes financiers auprès du grand public.

sharp lance RoBoHon

Le petit robot est considéré comme un partenaire du quotidien selon l’expert japonais en robotique Tomotaka Takahashi. Hormis ses fonctions principales relatives aux appels téléphoniques, RoBoHon peut marcher comme n’importe quel robot, danser pour amuser les plus jeunes ou prendre des photos, voire même enregistrer de courtes vidéos qui pourront ensuite être visualisées via son mini-projecteur. Sharp a créé ce robot pour regagner des parts de marché. N’oublions pas que ce robot est le premier du genre et qu’il devra encore être perfectionné, comme l’indique Tomotaka Takahashi, CEO de RoboGarage qui l’a développé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here