Attendue initialement pour 2018, la Mega Drive Mini de SEGA ne verra finalement pas le jour avant 2019, avec une disponibilité prévue « dans le monde entier ».

Sega MegaDrive Mini

La Mega Drive Mini repoussée à 2019

Alors que la Neo-Geo Mini prépare activement son arrivée en boutiques, et que Sony vient tout juste de dévoiler sa PlayStation Classic, qui sera disponible le 3 décembre, c’est au tour de SEGA d’évoquer le sort de la Mega Drive Mini. En effet, on ne s’en rappelle pas forcément, mais le groupe nippon avait officialisé en avril dernier une Mega Drive Mini, en collaboration avec AT Games. Un modèle miniature, dont la sortie était prévue pour 2018.

En effet, SEGA vient d’annoncer officiellement le report de sa mini-console à 2019, sans plus de précision. Initialement attendue uniquement au Japon, la Mega Drive Mini sera néanmoins disponible dans « le monde entier » promet SEGA, qui promet d’employer ce délai supplémentaire pour peaufiner sa petite machine.

Mega Drive Mini

En effet, avec cette première Mega Drive Mini « officielle », SEGA ne souhaite visiblement pas proposer un produit à même de décevoir les joueurs… comme ce fut le cas des dernières répliques de la console, par AT Games. Ainsi, SEGA promet de retravailler le design de la machine, en impliquant notamment des créateurs de la console 16 bits de notre enfance, ce qui devrait permettre à la console d’offrir ce petit côté nostalgique qui fonctionne à merveille sur les NES et Super Nintendo Mini.

Il faudra donc patienter encore quelques mois pour tout savoir de cette Mega Drive Mini, et notamment les jeux qui seront inclus. Rappelons que la célèbre console 16 bits était la rivale attitrée d’une certaine Super Nintendo, avec des débats parfois houleux dans les cours de récréation du monde entier dans les années 90. Une SEGA Mega Drive Mini qui devrait logiquement embarquer la trilogie Sonic (au minimum), mais également les très appréciés Golden Axe, Streets of Rage, Shinobi, sans oublier d’autres licences comme OutRun, Ecco the Dolphin ou encore Virtua Racing. Affaire à suivre donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here