Selon une étude américaine, l’utilisation de l’assistant vocal Siri d’Apple en conduisant serait une source accidentogène car il détournerait l’attention des conducteurs.

Apple-Siri

Siri, l’assistant vocal d’Apple serait accidentogène selon une étude

L’Association Américaine des Automobilistes, l’AAA a mené une étude aux USA et indique que l’assistant vocal de la marque à la Pomme, appelé Siri détournerait l’attention des automobilistes et serait une source importante d’accidents. L’étude montre que son utilisation serait aussi dangereuse voir plus importante que de téléphoner en conduisant.

Etude AAA Siri Apple

Une source de distraction au moins aussi importante que le téléphone

L’étude menée aux Etats-Unis par l’AAA en collaboration avec l’Université de l’Utah met en cause l’utilisation de l’assistant vocal d’Apple en voiture. Siri a été utilisé pour écouter un message et y répondre, pour mettre à jour des informations sur Twitter et Facebook et pour modifier un rendez-vous. Un scoring a été mis en place, allant de 1 à 5, sachant que plus le score est haut, plus le niveau d’inattention est important. L’interaction avec Siri a obtenu un résultat de 4 sur cette échelle indique les chercheurs. A titre de comparaison, écouter la radio donne un score de 1 et avoir une conversation téléphonique avec un kit mains-libres, un score de 2.

Utiliser Siri en conduisant augmenterait le risque d’accident

Les chercheurs et l’AAA à l’origine de cette étude indique que de modifier des paramètres sur un GPS en conduisant serait moins dangereux que d’utiliser l’assistant vocal Siri de la marque à la Pomme. Le président de l’association américaine des automobilistes, Bob Darbelnet, indique que le résultat est clair : « ce type d’assistant vocal est accidentogène. Nous savons désormais que les produits destinés à améliorer la sécurité peuvent également entraîner des problèmes d’attention ».

Dans un communiqué relayé par le Wall Street Journal, Apple a réagi

Il est évident qu’Apple a réagi à la lecture des résultats de cette étude et précise que la version de Siri qui a été utilisée pour cette étude n’est pas adaptée à une utilisation en voiture, ce qui n’est pas le cas d’autres systèmes embarqués développés par Apple comme CarPlay et Siri Eyes Free, qui sont des systèmes qui ne nécessitent pas de prendre son smartphone en conduisant. La marque à la Pomme précise que l’étude menée montre des modifications de statuts sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, alors que les systèmes embarqués spécifiques pour les automobilistes ne permettent pas d’effectuer de telles opérations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here