Summit et Sierra sont les noms de deux supercalculateurs pouvant atteindre une puissance de calcul de 300 pétaflops.

supercalculateur

325 millions de dollars d’investissement d’ici 2017 pour acquérir 2 supercalculateurs

Le Département de l’énergie des Etats-Unis a indiqué qu’il investirait 325 millions de dollars d’ici 2017 pour s’équiper de deux supercalculateurs conçus par IBM et Nvidia. Ils disposeront d’une puissance de calcul qui pourra atteindre l’impressionnante vitesse de 300 pétaflops soit 300 millions de milliards d’opérations de calcul en une seconde !

supercalculateur

Summit & Sierra, deux montres de puissance utilisant des composants IBM et Nvdia

Les deux supercalculateurs Summit et Sierra seront respectivement installés auprès des laboratoires nationaux d’Oak Ridge et de Lauwrence Livermore et pourront atteindre des vitesses de calcul de 300 et de 100 pétaflops. Un pétaflop est une opération à virgule flottante par seconde, qui correspond aux opérations de calcul qui impliquent les nombres réels. Un pétaflop correspond à un million de milliards d’opérations de calcul en une seconde. Les deux supercalculateurs Summit et Sierra auront une puissance supérieure à l’ensemble de tous les supercalculateurs réunis sur la planète. Actuellement, les deux supercalculateurs les plus puissants dans le monde sont Titan, basé à Oak Ridge avec 27 pétaflops et Tianhe-2 en Chine, avec 55 pétaflops.

IBM & Nvidia au cœur des supercalculateurs

Summit et Sierra utiliseront des processeurs IBM et des GPU Tesla de Nvidia. Ces deux monstres permettront de calculer des données complexes en matière d’écologie, de réchauffement de la planète ou d’effectuer des prévisions dans le domaine de la climatologie. Summit & Sierra seront en priorité utilisés dans le cadre de travaux sur le nucléaire civil. Avec ces supercalculateurs, les Etats-Unis devraient repasser première puissance mondiale dans le domaine des ordinateurs ls plus rapides. Ces deux superordinateurs sont construits autour de processeurs hautes performances, assistés par des accélérateurs de calcul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here