C’est le grand jour pour les fans de rallye virtuel, Codemasters est de retour sur consoles avec DiRT Rally… et c’est assez exceptionnel !

Le vrai retour de Codemasters… enfin !

Il est (très) loin le temps où les jeux de rallye nous permettaient de passer des heures à tenter d’aller chercher ce tant convoité temps scratch en apprivoisant ce gameplay punitif, précis, mais néanmoins ultra-appréciable, tout en traversant des paysages à couper le souffle à près de 200 km/h. Pour certains, le temps s’est arrêté dans les années 2000 avec Colin McRae Rally 2.0, pour d’autres, avec Richard Burns Rally. Une chose est sûre, les récents WRC ou même le tout récent Sébastien Loeb Rally Evo n’ont convaincu personne… ou presque…

dirt-rally

Heureusement, après quelques errances avec sa saga DiRT, le studio Codemasters a décidé de revenir à l’essence même du rallye, cette discipline pour le moins exigeante, salissante et usante, pour la mécanique comme pour le pilote, mais particulièrement passionnante pour les connaisseurs. Ainsi, avec ce DiRT Rally, Codemasters a décidé de ne pas céder aux sirènes du moindre Gymkhana, du moindre tuning, du moindre « open world », mais bien de se concentrer sur le pilotage, le réalisme et la difficulté inhérente à ce sport mécanique, injustement mis en retrait d’ailleurs par rapport à d’autres disciplines.

Dirt Rally 405

A lire également : notre sélection des meilleurs jeux de course de ces dernières années.

La suite du test en Page 2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here