Mario Kart 8 est de retour en version Deluxe sur Nintendo Switch, avec une version plus étoffée et plus aboutie que la mouture Wii U. Notre test complet !

En 2017, Nintendo profite du succès commercial historique de sa Switch pour donner une seconde chance à ce même Mario Kart 8, étoffant par la même occasion la ludothèque Switch d’un jeu assez indispensable, et parfaitement taillé pour le format hybride de la nouvelle console, avec la possibilité de jouer en solo, sur le web, mais également en multi local, sur la TV comme sur l’écran HD de la console. Bref, la promesse d’un Mario Kart en HD, partout, et tout le temps !

Mario-kart-8-Test-Switch-3

Concrètement, ce Mario Kart 8 Deluxe n’usurpe pas son appellation, et on retrouve ici tous les ingrédients de l’opus original, comprenez par là la présence de tous les circuits et de tous les personnages, y compris les contenus proposés en DLC sur Wii U. Au total, on retrouve donc ici pas moins de 48 circuits, sans oublier un peu plus de 40 pilotes et les nombreux karts, pneus et toiles à sélectionner. D’emblée, le jeu affiche donc un contenu très conséquent, et c’est un vrai plaisir que de retrouver toute cette joyeuse clique sur le petit écran de la Nintendo Switch.

Côté gameplay, le jeu permet d’emblée de sélectionner les modes 50cc, 100cc et 150cc, sans oublier le mode 200cc qui s’adresse aux pilotes les plus aguerris. A ce niveau, l’expérience Mario Kart devient plus exigeante que jamais, et il faudra savoir jouer de toutes les techniques de pilotage du jeu pour rester dans la course. Une course jonchée d’obstacles évidemment, avec les célèbres peaux de bananes, carapaces rouges, vertes et bleues, les boules de feu… bref, tout un arsenal pour modifier la donne en quelques secondes, dans le bon comme dans le mauvais sens évidemment. A noter la possibilité ici de stocker deux Items, pour toujours plus de stratégie, et s’éviter par exemple cette carapace rouge à quelques mètres de l’arrivée, en conservant précieusement une peau de banane pour protéger son arrière-train.

Mario-kart-8-Test-Switch

L’interface générale est toujours aussi soignée, avec en prime des temps de chargement réduits à leur minimum, pour une expérience de jeu assez proche de celle proposée par nos bonnes vieilles consoles d’antan. Sur la piste, le constat est tout aussi flatteur pour la rétine, avec un Mario Kart 8 toujours aussi coloré et flamboyant, avec en prime ici un tout nouveau rendu en Full HD 60 fps en mode dock, sans le moindre ralentissement à signaler. En mode nomade, le jeu est tout aussi fluide bien sûr, mais la résolution est alors limitée à du 720p. On note également un chouia plus d’aliasing en mode nomade, mais rien de très alarmant.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here