Quelques mois seulement après un Xperia Z2 très convaincant, Sony propose son successeur, le bien-nommé Xperia Z3. Notre test complet !

Toujours plus fort !

Techniquement, ce nouvel Xperia Z3 de Sony reprend les principaux ingrédients de son aîné, avec toujours cette large dalle IPS 5,2″, permettant de bénéficier d’une définition Full HD de 1920 x 1080 pixels. Petit changement en revanche du côté du processeur, avec un nouveau SnapDragon 801 AC à 2,5 Ghz en lieu et place du SnapDragon 801 AB à 2,3 Ghz. On conserve pas moins de 3 Go de RAM, une mémoire interne de 16 Go, la compatibilité 4G, le port USB 2.0, les haut-parleurs placés en haut et en bas du terminal, ou encore le trio infernal WiFi/Bluetooth/NFC. Même constat côté photo avec un capteur 20,7 mégapixels, mais un champ de vision plus étendu pour le Z3, une sensibilité augmentée et des performances globalement supérieures comme nous le verrons plus bas. Notons enfin un terminal plus léger, de seulement 4 grammes toutefois.

Xperia Z3
Exit les bordures biseautées du Xperia Z2, place à des côtés arrondis pour une prise en main nettement plus agréable.

Une fois allumé, le Sony Xperia Z3 affiche évidemment une interface Android, avec une surcouche maison Xperia assez simple d’utilisation, qui joue la carte de la sobriété. En résulte une navigation ultrafluide et toujours aussi stylée. Côté écran, le smartphone dispose d’un mode X-Reality ou encore d’un Mode Très Vif pour faire ressortir les couleurs. Le résultat est très agréable, même si l’écran du Galaxy S5 reste un chouia au-dessus selon nous. Notons également une nette amélioration de la luminosité (+75%), qui permet de conserver une très bonne lisibilité, même en plein soleil. Les applications maison (Walkman, Playstation, Music Unlimited…) sont largement mises en avant, mais il est possible de réorganiser ses menus en quelques minutes, en déposant Widgets et autres Applications. La dalle tactile de Sony est toujours aussi réactive, et l’interface est, rappelons-le, un vrai modèle de fluidité.

La partie Téléphonie est d’excellente facture, avec de nombreuses options bien pratiques permettant notamment d’annihiler le bruit ambiant, de bénéficier d’une option d’amélioration de la voix… A l’usage, le Xperia Z3 s’avère simple, pratique et fichtrement efficace, avec la possibilité d’apposer un petit widget sur l’écran d’accueil pour afficher en permanence ses contacts favoris ou récemment appelés. La réception 3G/4G est elle aussi un modèle d’excellence, et il est très rare de remarquer le moindre décrochage, y compris en pleine campagne.

6 Commentaires

  1. gros problème de robustesse
    après seulement un mois d’utilisation, sans choc ni chute, le dos en verre s’est cassé dans ma poche de pantalon !

    sony bien sur ne veut pas prendre en garantie
    et la facture de réparation est salée : 50% du prix du téléphone neuf (dont 70 € de frais divers ….)

    On est pas loin de l’escroquerie
    Je n’aurais qu’un seul conseil : sony ?fuyez

  2. Le Xperia Z3 est un téléphone de merde.
    Je suis très déçu. Impossible de réussir une photo de NUIT, il y a trop de bruit blancs
    Oubliez le mode automatique lorsque vous prenez une photo la nuit ou dans un environnement faiblement éclairé: le conseil de SONY, ne pas mettre de flash la nuit et augmenter les ISO ?? le monde à l’envers.
    C’est tout simplement décevant.

    Moi qui ai connu les nexus, notamment le Nexus 5, La surcouche Sony xperia Z3 laisse vraiment à désirer.
    – Pas d’image de ses contacts dans la liste d’appels
    – Pas possible d’enregistrer un numéros favoris, si un contact a plusieurs numéros, il fat à chaque fois sélectionner le numéro que l’on veut utiliser pour passer un appel ou envoyer un sms
    – Pas possible de déplacer les applications vers la carte SD !!
    – L’application Walkman pour la musique n’est pas très intuitive.
    -la durée de la batterie laisse à désirer. D’autant plus que le chargeur fourni avec le téléphone a une sortie de 0.5A là ou le chargeur fournir pas Samsung sur la galaxys S5 a une sortie de 2A. bonjour le temps de recharge.
    -Impossible de faire les mises à jour avec la 3G ou 4G. il faut forcement le wifi. Malgré les réglages dans le centre de mise à jour.
    – L’application Album pour voir les photo est le seul point positif.

  3. Idem, le Z3 posé sur une table, sans rien faire : je le reprends en main et constate que l’écran ne répond plus, et pour cause, il s’est fissuré tout seul !
    Ca m’était arrivé avec le xperia Z après 2 ans et demi d’utilisation, pareil, sans rien faire, écran fissuré.
    Donc j’achète le Z3 (car les réparations du Z s’élevaient à plus de 200 €, avec en prime tout le contenu du téléphone effacé… c’est comme si lorsqu’on fait réparer l’écran d’un ordinateur portable, les disques durs étaient effacés, la bonne blague !) et un mois après, ça recommence : l’écran du Z3 fissuré !
    Donc pour moi, tant que Sony fera des smartphones plus beaux que résistants, ils feront sans moi.
    Et puis cette course « au plus fin » est ridicule, on perd en autonomie pour cause de batterie inconsistante, sans oublier que la plupart de ces téléphones sont protégés par des coques ou assimilés, donc la finesse passe inaperçue sous cette coque !
    Et puis, bonjour les traces de doigts sur cette surface en « miroir ».

  4. Idem, le Z3 posé sur une table, sans rien faire : je le reprends en main et constate que l’écran ne répond plus, et pour cause, il s’est fissuré tout seul !
    Ca m’était arrivé avec le xperia Z après 2 ans et demi d’utilisation, pareil, sans rien faire, écran fissuré.
    Donc j’achète le Z3 (car les réparations du Z s’élevaient à plus de 200 €, avec en prime tout le contenu du téléphone effacé… c’est comme si lorsqu’on fait réparer l’écran d’un ordinateur portable, les disques durs étaient effacés, la bonne blague !) et un mois après, ça recommence : l’écran du Z3 fissuré !
    Donc pour moi, tant que Sony fera des smartphones plus beaux que résistants, ils feront sans moi.
    Et puis cette course « au plus fin » est ridicule, on perd en autonomie pour cause de batterie inconsistante, sans oublier que la plupart de ces téléphones sont protégés par des coques ou assimilés, donc la finesse passe inaperçue sous cette coque !
    Et puis, bonjour les traces de doigts sur cette surface en « miroir ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here