Il y a quelques mois, Nikon présentait sa nouvelle gamme de compacts numériques Coolpix. Entre les appareils entrée de gamme (Nikon Coolpix L1 L2 et L4) et les appareils stylés avec des fonctions « fun » (Nikon Coolpix S4, S5, S6), la gamme des Coolpix Série P se positionne comme tournée envers les photographes numériques experts soucieux de bénéficier de programmes créatifs, de pouvoir débrayer les automatismes et, surtout, souhaitant une qualité photo optimale. Ainsi, les Nikon Coolpix P3 et P4, totalement identiques au wifi près (présent sur le P3 uniquement) reprend le flambeau du Nikon Coolpix 7900. Le P3 offre donc, sur la papier déjà, tout ce dont on peut rêver : 8 mégapixels, objectif Nikkor 3,5x, écran LCD 2,5″, stabilisation optique Nikon VR et connexion Wifi.

Nikon Coolpix P3 et P4 vu de dosQUALITE, FINITION, ERGONOMIE

Nikon Coolpix P3 – Massif
Le design de la série P tranche avec les précédents Coolpix experts de Nikon et c’est une bonne chose que Nikon ait décidé de raccourcir la profondeur de l’appareil dont la proéminence du zoom a été « rabotée » pour obtenir un appareil plus plat, donc plus facile à transporter. Si l’appareil est désormais plat, tout en restant compact, son côté expert lui impose quelques cm3 supplémentaires par rapport à un ultra compact comme un Ixus 800 par exemple. Côté poids, le Coolpix P3 est très massif et on sent que l’on tient en main un appareil solide. Il se fait difficilement oublier dans une poche. La finition métal est excellente. Nikon nous livre un appareil extrêmement abouti. Les commandes sont excellemment bien ajustées, les trappes ferment bien. La qualité de construction est au plus haut.

Coolpix P3 et P4 – Ecran LCD 2,5″, sans viseur optique
L’arrière de l’appareil est principalement occupé par le bel écran LCD de 2,5″. La résolution de cet afficheur est de 150 000 pixels ce qui est pas mal, certains concurrents se contentant souvent de 30% de pixels en moins. Il est très visible, même observé depuis les côtés et en plein soleil, il reste assez confortable même si on peut encore regretter l’absence totale de viseur optique qui pourrait dépanner dans certaines situations. Mais à l’heure actuelle, rares sont les appareils qui sortent à la fois avec un grand écran LCD de 2,5″ et un viseur optique.

Test du Nikon Coolpix P3Nikon Coolpix P3 – Ergonomie aboutie
Le fonctionnement de l’appareil est très étudié et la prise en main, même sans recourir au manuel, est rapide et sans soucis. La bague de commandes située sur le dessus de l’appareil reprend les principaux modes et accès aux réglages ou au Wifi. Elle tourne un peu trop facilement peut-être et, très souvent, elle change de position toute seule dans la poche ou le sac et se retrouve entre deux modes. L’appareil affiche alors un message d’erreur. C’est un détail, mais il se répète souvent et ça devient agaçant. Autre détail pas très ergonomique : le bouton de mise sous tensions est minuscule et il faut des doigts de fées pour mettre l’appareil ou marche ou l’éteindre. A part ces petits défauts, l’ergonomie du Nikon Coolpix P3 (et du P4 donc) est sans faille : le système des menus est très éprouvé, nous le trouvons presque idéal. La tulipe qui sert de multi contrôleur permet l’accès direct aux réglages du flash, au mode macro (excellent d’ailleurs) au retardateur et encore à la correction d’exposition.

Nikon P3 et P4 – Batterie Lithium
Nikon a eu la bonne idée d’équiper ces Coolpix P3 et P4 d’une batterie Lithium, la Nikon EN-EL5, qui permet à la fois une recharge à peu près n’importe quand sans nuire à sa capacité et une autonomie assez intéressante de 200 photos (testée sur le terrain). C’est assez bon si on pense au système VR et au grand écran 2,5″ qui dopent la consommation.

FONCTIONS PHOTOS

Compact Coolpix P3 et P4 – Stabilisation Nikon VR
Venons en justement à ce système de stabilisation optique signé Nikon : VR. On connaît le système VR pour l’avoir vu apparaître sur des objectifs Nikon haut de gamme et sa série pro. Aujourd’hui, la technologie VR descend sur les compacts numériques. C’est une sacrée bonne nouvelle. Cet atout énorme, autrefois réservé aux appareils pros, chers et encombrant, se popularise à la vitesse « grand V » en 2006, pour le plus grand bonheur des photographes amateurs. Cette technologie fonctionne très bien. On gagne facilement 2 diaph, et jusqu’à 3 d’après Nikon. Quoiqu’il en soit, le VR aide forcément à obtenir des photos plus nettes dans des situations de faible luminosité et permet de se passer de flash plus facilement pour obtenir des lumières plus naturelles. Le système VR du Coolpix P3 et du P4 possède deux modes, un mode normal, et un mode « ACTIVE » pour les conditions extrême comme pour photographier un éléphant d’un camion 4×4 à pleine allure sur les pistes kenyanes.

Nikon Coolpix P3 – Wifi
Fonction nouvelle, apparue aussi en 2006 sur les compacts numériques : la connexion Wifi. Alors même que, aucun reflex numérique pro n’en est pourvu, le wifi est au programme sur le Nikon Coolpix P3. C’est d’ailleurs la seule chose qui différencie le P3 du P4 : le P3 est Wifi, le P4, non. Le surcoût du wifi est de 50 euros. Le Wifi du Coolpix P3 est évolué et compatible avec les réseaux sécurisés codés WEP. Le côté pratique du Wifi pour un amateur demeure assez limité : imprimer sans fil si on a une imprimante, elle aussi équipée du Wifi, transférer les photos sans fil à son PC de bureau ou portable Wifi. Le Wifi sera plus affaire de geek à notre avis.

Coolpix P – Modes de prise de vue
Les fonctions photos sont nombreuses et les modes scènes présents en grand nombre. Les mode dits « créatifs » si chers à certains, comme les modes priorité vitesse, ouverture ou le mode manuel, sont au RDV, c’est une excellente nouvelle mais point une surprise vu le public visé par le Coolpix P3. Notons également que le ration 3:2 est disponible, vous pourrez ainsi photographier directement au format 3:2, pour imprimer en 10×15 ou tout format homothétique sans subir de recadrage.

Nikon Coolpix P3 – Objectif Nikkor 3,5x
L’objectif Nikkor 3,5x correspond en argentique à un zoom 36-126 mm. Nous ferons éternellement la même remarque : nous aimerions une focale télé plus courte pour permettre un grand angle plus ouvert car 36 mm, ce n’est pas la panacée pour les paysages ou les photos de groupe. Cela dit, un range de 3,5x est assez important sans être excessif : on sait que plus le range est important et plus les défauts optiques sont embarrassants.

QUALITE D’IMAGE

Objectif Nikkor – Distorsion grand angle
Au niveau des défauts optiques, le P3 et le P4, comme tous les compacts numériques du marché souffrent d’une distorsion assez importante en position grand angle. Vive le filtre Photoshop CS2 « correction de l’objectif » ! A part ce défaut habituel et présent uniquement à 36 mm, les photos du P3 sont excellentes, le piqué est bon, les aberrations chromatiques limitées et le capteur, haute résolution, de 8 mégapixels est bien exploité par l’objectif Nikkor. Le mode macro nous a séduits. On peut se rapprocher à 4 cm du sujet dans ce mode. Nikon a une grand tradition de modes macro performants sur ces Coolpix, et ce, depuis la fameux Coolpix 990.

Mesure matricielle Nikon – Atout du P3 P4
La mesure d’exposition matricielle, trésor Nikon, remplit pleinement son rôle : le Coolpix P3 (et le P4) expose correctement dans la majeure partie des situations. Si votre scène est très contrastée, vous pouvez activer la fonction Nikon D-Lighting qui va artificiellement doper la luminosité des zones sombres de votre photo pour y récupérer l’infirmation et uniformiser la photo. Mais attention à la montée de bruit dans les zones d’ombre ainsi corrigées. Par ailleurs, le bruit du Coolpix est assez encombrant à 400 ISO. Il faudra, comme sur bon nombre de compacts, Fuji mis à part, limiter l’appareil à 100 et 200 ISO, sous peine, en ISO automatique, d’avoir bonne nombre de photos granuleuses.

CONCLUSION
Le Nikon Coolpix P3 est un appareil qui exprime tout le savoir-faire de Nikon en photographie, en ergonomie, en optique et en électronique. La fiche technique idéale reprend toutes les innovations du moment : capteur 8 mégapixels, zoom stabilisé, connectivité Wifi, grand écran 2,5″, D-Lighting, etc. La liste est longue et le produit est au final très efficace. Ses photos sont dans la lignée des Coolpix 7900, soit excellentes, et il n’y a guère que le bruit parasite qui viendra gâcher un peu la fête à 400 ISO. Côté finition, c’est du grand luxe.

Les + :
Finition optimale
Zoom stabilisé
Wifi
Mode macro performant
Qualité d’image

Les –
Bruit à 400 ISO
Distorsion en grand angle
Bouton on/off difficile d’accès
Bague de commande qui tourne toute seule

Pour qui ? :

Le débutant : En mode auto, attention au bruit, cet appareil ne pourra que vous combler et vous accompagnera sans problème dans vos progrès puisqu’il offre des programmes dits « experts ».

L’amateur expert : Nikon l’a conçu pour vous !

Le Geek : Stabilisation optique, Wifi?. Des innovations attirantes, non ?

 
Comparez les prix du Nikon Coolpix P3.
Comparez les prix du Nikon Coolpix P4.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here