Windows 10 détecterait et bloquerait automatiquement tous les logiciels considérés comme piratés dont les jeux, installés sur votre ordinateur ou votre Windows Phone.

Windows 10 détecte et bloque automatiquement les logiciels piratés

En regardant les termes du contrat de licence de Windows 10, on peut constater que le système peut désactiver automatiquement tout logiciel considéré comme piraté. Lorsque vous avez téléchargé gratuitement votre nouveau système d’exploitation, vous acceptez les termes du contrat d’utilisation de Windows 10, qui précise que Microsoft peut détecter et bloquer les jeux piratés ainsi que l’utilisation de périphériques non autorisés.

Le nouvel OS de Microsoft compte de plus en plus d’adeptes mais les termes de sa politique de confidentialité inquiètent les utilisateurs. Lors de l’installation de Windows 10, une longue liste d’options de confidentialité apparaît. Si vous cochez la case proposée, Microsoft pourra, selon diverses sources, scanner votre ordinateur, à la recherche de logiciels piratés, et au passage collectera de nombreuses données personnelles. Il est donc conseillé de décocher cette case si vous avez des doutes sur la provenance de vos logiciels et jeux vidéo.

Microsoft-windows-10-nouveau-fond-decran-600px

Microsoft scanne votre machine à la recherche de logiciels piratés

Alphr indique que l’amendement 7b de la licence d’utilisation est le suivant : « Microsoft peut automatiquement vérifier la version de votre logiciel et en télécharger les mises à jour ou les nouvelles configurations, incluant celles qui vous empêchent d’accéder aux services, de jouer à des jeux piratés, ou d’utiliser des périphériques non autorisés ». Mais Microsoft ne précise pas comment il va s’y prendre pour bloquer ou détecter les logiciels ou jeux piratés. Selon ces mêmes termes, Microsoft se donnerait le droit de bloquer l’utilisation de matériel, donc des périphériques, non autorisés.

La firme de Redmond se réserve donc le droit de fouiller dans votre PC. Des pratiques qui créent la polémique autour des utilisateurs. Ces mesures sont en vigueur sur la Xbox, mais rappelons que cette dernière est un produit Microsoft, ce qui n’est pas systématiquement le cas avec les machines utilisant Windows 10. L’ensemble de ces mesures prend place au sein des conditions d’utilisation unifiées de Windows 10.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here