La Défense américaine recommande de désinstaller le logiciel QuickTime pour Windows.

La fin de QuickTime pour Windows

Alors que les utilisateurs Windows ont l’habitude d’utiliser QuickTime depuis près de 25 ans maintenant (et oui, déjà !), le gouvernement américain vient de recommander à tous les utilisateurs de l’OS de Microsoft de supprimer purement et simplement le logiciel d’Apple de leur système. En cause : un rapport de sécurité signé Trend Micro, affirmant la présence de deux failles critiques au sein du logiciel… qui n’est plus mis à jour par Apple.

logo Quicktime

Ainsi, selon la Défense américaine, les utilisateurs Windows sont actuellement concernés par des attaques potentielles, via des failles permettant notamment d’exécuter divers malwares sur leur machine, le tout, à distance bien sûr, après avoir visité une page web vérolée ou depuis un fichier malveillant. Des failles qui ne seront pas corrigées, et qui risquent, selon la Défense américaine, de compromettre  » la confidentialité, l’intégrité et l’accès à ses données mais aussi d’endommager les ressources système et les contenus professionnels. »

De son côté, Apple joue également la transparence, et propose en ligne une page web permettant de détailler la procédure visant à désinstaller QuickTime 7 pour Windows. Le groupe de Cupertino n’a toutefois pas encore commenté cette double vulnérabilité de QuickTime sous Windows, mais le logiciel n’était déjà plus de la partie avec Windows 8. Des failles critiques absentes (heureusement) de QuickTime pour Mac OS X, une version qui va continuer de bénéficier des mises à jour Apple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here